Vous saurez tout, tout .... sur le coton !

Publié le 12 Février 2018

La grande majorité du coton produit en Inde est issu de semences OGM (80% de la production totale). Durant les premières années de l'introduction de ces semences, les paysans étaient assez contents car même si elles n'étaient pas bon marché, elles résistaient plutôt bien à la sècheresse et surtout aux insectes et ne nécessitaient pas trop d'engrais chimiques pour donner une  bonne récolte. 

Mais c'était trop beau et cela n'a pas duré car les petites bêtes (insectes ou petits vers) ont vite développé des moyens de s'attaquer à cette nouvelle variété, appelée ici BT coton. Les conséquences sont bien sûr difficiles pour ces petits fermiers qui croyaient dur comme fer aux promesses faites par les semenciers OGM de Monsanto. Non seulement le coton est attaqué (et nécessite donc maintenant l'achat de pesticides onéreux) mais il nécessite également l'apport d'engrais chimiques et pour couronner le tout ils ne peuvent pas utiliser une partie de leur récolte pour la culture suivante, mais doivent acheter chaque année de nouvelles semences dans le commerce. C'est donc tout un système qui pénalisent les petits fermiers...

C'est pourquoi nous sommes heureux d'aider et de favoriser le coton biologique indien (nommé KHADI) qui constitue toute une filière équitable, écologique et qui donne du travail à de nombreuses personnes : le paysan qui cultive le plant, les femmes qui cueillent les fleurs, ceux qui nettoient le coton pour enlever les graines, les personnes qui filent, celles qui tissent, qui teignent et finalement les tailleurs qui cousent les vêtements. Bien sûr, le tissu obtenu est souvent un peu plus "rustique" que celui qui sort d'une usine, mais tellement plus noble.

A l'époque, c'est le Mahatma Gandhi qui a encouragé tous les villageois à produire leur propre "Khadi" pour les vêtements (pour leur éviter d'acheter cher du coton industriel vendu par les britanniques qui avaient colonisé l'Inde). Le symbole de cette "révolution passive" était le port par les hommes de ces drôles de petits chapeaux blancs. Gandhi lui même portait pour tout vêtement un grand tissu blanc en "khadi", même lorsqu'il était invité par des personnalités. 

J'aime bien cette phrase de Gandhi : " Le bonheur est lorsque ce que vous pensez, ce que vous dites et ce que vous faites sont en harmonie".

Chemise en "khadi" (coton bio, filé et teint à la main avec des teintures naturelles). Les balles de coton bio après cueillette.
Chemise en "khadi" (coton bio, filé et teint à la main avec des teintures naturelles). Les balles de coton bio après cueillette.

Chemise en "khadi" (coton bio, filé et teint à la main avec des teintures naturelles). Les balles de coton bio après cueillette.

Rédigé par Maria

Repost0
Commenter cet article