Publié le 29 Décembre 2016

Les nombreux dons à Villages Sans Frontières qui ont fait suite au décès de sa présidente Greet Barthélemy ont été consacrés en sa mémoire à la création d’un atelier d’artisanat en Inde nommé « Centre Guy et Greet Barthélemy – les Mains Créatives », sous la responsabilité de notre partenaire indien, l’association Magan Sangrahalaya dont la présidente est notre amie Vibha Gupta.

Le petit atelier a été inauguré le 2 octobre 2016, date de la naissance du Mahatma Gandhi et connu en Inde comme le Jour de la Paix. Au Centre d’artisanat G. & G. Barthélemy, des coopératives de femmes particulièrement démunies fabriquent différents objets à partir de déchets ou de matériaux recyclés (restes de bois, de tissu, de papier, d’argile, etc.)

 

 

 

A Wardha en Inde, le "Centre d'artisanat Guy & Greet Barthélemy - les Mains Créatives"
A Wardha en Inde, le "Centre d'artisanat Guy & Greet Barthélemy - les Mains Créatives"A Wardha en Inde, le "Centre d'artisanat Guy & Greet Barthélemy - les Mains Créatives"

A Wardha en Inde, le "Centre d'artisanat Guy & Greet Barthélemy - les Mains Créatives"

Cela nous a donné l’idée de nous rassembler ici, dans le Béarn, pour faire des ateliers créatifs à partir de matériaux en grande partie recyclés (Soli’Sacs, bonhommes de neige, jolies housses pour boite à mouchoir, photophores, cartes de voeux...)

Les "Mains Créatives" dans le Béarn

Les "Mains Créatives" dans le Béarn

Ces objets ainsi que du miel de notre jardin ont pu être proposés à la vente lors de l’après-midi yoga du 3 décembre dernier, animée par Eva Pottier.

Après-midi Yoga et vente d'objets cadeaux, Soli'Sacs (en matériaux recyclés)
Après-midi Yoga et vente d'objets cadeaux, Soli'Sacs (en matériaux recyclés)Après-midi Yoga et vente d'objets cadeaux, Soli'Sacs (en matériaux recyclés)

Après-midi Yoga et vente d'objets cadeaux, Soli'Sacs (en matériaux recyclés)

Les fonds récoltés sont intégralement reversés à Villages Sans Frontières pour les projets en cours.

Par notre autre partenaire en Inde (l’association Volontariat* à Pondichéry) nous sommes informés de certains sujets abordés dans la presse indienne en 2016: Malgré le fait qu’officiellement, les discriminations par rapport aux castes n’existent plus, il s’avère que les gens issus des basses castes continuent à être méprisés et parfois même maltraités. Les viols sont plus fréquents chez les jeunes filles de basses castes. Des suicides sont à déplorer. Les jeunes de ces castes sont tolérés dans certaines écoles ou universités à condition de se charger des basses besognes “indignes” des hautes castes (nettoyages des toilettes, etc.)

Heureusement ce n’est pas le cas de l’école Nai Talim que nous soutenons en Inde. Quelle que soit leur caste ou classe sociale, les filles et les garçons ainsi que les professeurs sont considérés sur un même pied d’égalité, et tous participent aux tâches collectives de nettoyage de l’école.

Ecole de Nai Talim à Sewagram - IndeEcole de Nai Talim à Sewagram - Inde

Ecole de Nai Talim à Sewagram - Inde

Dès à présent, vous pouvez prendre votre adhésion 2017 à notre association VSF, dont le tarif est toujours de 10 € par famille.

Vous pouvez également devenir parrain ou marraine d'un enfant pauvre pour lui permettre d'aller à l'école de Sewagram en Inde (15 € par mois, 66 % déductible des impôts).

Dans le contexte mondial difficile, nous voulons continuer à entretenir des petites lumières d’espoir, de solidarité et d’entraide. En vous intéressant à nos projets, vous nous aidez à les réaliser...

L’équipe de parrainage

Voir les commentaires

Rédigé par Maria

Repost0