Un signe de la main

Publié le 14 Août 2007

Severine depuis la France :

 

Un signe de la main.

 Anandwan est un centre pour lépreux mais accueille aussi des enfants aveugles et 121 enfants sourds et muets. Le langage de ces derniers m'a fasciné. Déjà en France, j'avais appris le langage des signes durant deux années. Mais là j'ai encore plus appris. Leur code et leur langage étaient parfois différents. C'était beau de voir que l'on peut communiquer autre que par la parole. Pour ce faire comprendre il faut certes connaitre le langage des signes mais aussi avoir une bonne commnuication dite non verbale avec beaucoup de mimique, vivre les choses de l'interieur au plus profond de soi pour etre compris par tous et faire passser l'intention du message. Chaque enfant était heureux de nous voir, de nous faire connaitre leur classe, leur travaux manuels, leurs dessins , leur chambre, et de nous apprendre l'alphabet en lettres majuscules. Je tenais à temoigner sur ce langage car je le trouve magique, comme un mystere, comme une danse des mains en silence. D'ailleurs qui a dit qu'il fallait emettre des sons pour parler? Il fallait voir ces enfants , leur joie, leur sourire, leur regard et cette gymnastique des mains, un vrai plaisir!. J'ai beaucoup reçu. Merci à eux. Séverine

Rédigé par Severine

Publié dans #Le voyage

Repost0
Commenter cet article